Que vous donniez ou receviez un bouquet pour la Saint-Valentin, pour un mariage, pour un anniversaire ou autre bel événement sur mâcon, ces conseils vous assureront que les fleurs dureront vraiment longtemps.

Comment conserver les fleurs couper avant de les offrir ?

1. Choisissez votre variété

Certaines fleurs durent naturellement plus longtemps que d’autres. Les chrysanthèmes, les alstroémérias et les tournesols peuvent rester frais pendant 10 jours comme vous l’explique votre fleuriste du Mâconnais. Même les roses et les lis peuvent durer une semaine s’ils sont bien entretenus. Évitez les parfums plus forts (pensez aux iris et aux gardénias), qui contiennent plus d’huile et se fanent donc plus rapidement. Les plantes en pot comme les magnolias ou les bonsaïs sont également une bonne alternative aux fleurs coupées car elles sont comparables ou moins chères et durent plus longtemps.

2. Comparer les prix chez les fleuristes dans le 71

Ne présumez pas que les fleuristes de Mâcon facturent plus cher que les boutiques en ligne pour les bouquets, ou même que leurs confrères sur Cluny, Igé, Crèches sur Saône etc. Achetez des produits locaux et vous pouvez économiser jusqu’à 5€ en évitant les frais de porte (et de préparation) qui sont intégrés aux prix en ligne. De plus, votre arrangement floral est souvent livré en mains propres pour moins que les frais d’expédition en ligne ou sans frais supplémentaires. Mais si vous recherchez des fleurs plus rares, des services en ligne peuvent être la solution. Comme les commandes en ligne ont tendance à arriver dans une boîte et sont organisées par le destinataire, votre euro peut servir à acheter un bouquet plus complet plutôt qu’à payer les frais de main-d’œuvre.

3. Garder les bouquets au frais

Même quelques minutes de surchauffe peuvent détériorer les fleurs coupées, alors placez-les loin des points chauds ou de la télévision. Si vous les offrez en cadeau le lendemain, essayez de conserver les fleurs au réfrigérateur pendant la nuit (ou avant de les ranger). Assurez-vous de les placer sur une étagère à l’écart des fruits et des légumes, qui dégagent des gaz nocifs pour la floraison.

4. Donner des conservateurs aux fleurs

Les bactéries font flétrir les fleurs coupées plus tôt. Il se forme dans l’eau et finit par remonter le long de la tige, où il obstrue les capillaires pour que les fleurs ne puissent pas prendre l’eau correctement. Tous les jours ou tous les deux jours, rincez et remplissez le vase avec de l’eau à température ambiante, et utilisez une lame bien affûtée pour couper les tiges en biais afin de créer plus de surface pour que l’eau puisse pénétrer. N’oubliez pas d’utiliser les sachets conservateurs de votre fleuriste ! Ils sont plus utiles que l’aspirine, le bicarbonate de soude et d’autres additifs pour l’eau médicinale. L’aspirine tue les bactéries et le bicarbonate de soude fournit du sucre, mais sans le bon équilibre des nutriments dont vos fleurs ont besoin, elles se faneront plus rapidement. Les paquets supplémentaires coûtent trois fois rien, mais de nombreux fleuristes en Saône et Loire vous en glisseront gratuitement si vous en faites la demande. Ajoutez une nouvelle dose chaque fois que vous changez l’eau.